Renchérissement 2024

De bons arguments pour revoir la tarification

L'année prochaine, les prix augmenteront dans de nombreux domaines en Suisse. Les moniteurs de conduite devraient eux aussi revoir leurs calculs de prix dès maintenant.

En Suisse, les prix continueront d'augmenter en 2024 : Le taux normal de la TVA passera de 7,7% à 8,1%. Le taux d'intérêt de référence pour les loyers vient de passer à 1,75, ce qui pourrait entraîner des hausses de loyer de 3 à 6 pour cent. Les primes d'assurance maladie augmentent en moyenne de 8,7 pour cent. Pour l'assurance de base, les augmentations se situent entre 6,5 et 10,5 pour cent selon les cantons. Selon la Commission fédérale de l'électricité Elcom, les prix de l'électricité augmenteront en moyenne de 18 pour cent. Et les voitures pourraient également coûter plus cher : Ainsi, l'exonération fiscale pour les voitures électriques disparaîtra le 1er janvier 2024. Et ceux qui conduisent un véhicule diesel ou à essence doivent au moins s'attendre à des coûts de carburant toujours élevés.

Pour des raisons de droit de la concurrence, L-drive Suisse ne peut pas recommander de prix. Nous pensons toutefois que les présentes informations devraient fournir à tous les moniteurs de conduite suffisamment d'indications pour leur permettre de réfléchir à leur propre tarification.

Andere Spannende Beiträge

Fahrschule Rufer GmbH: Outil d'apprentissage parfait pour les futurs conducteurs professionnels

Depuis 2012, l'auto-école Rufer GmbH fait confiance aux camions de la marque Renault Trucks pour former les futurs conducteurs et conductrices aux tâches exigeantes. L'entreprise de Frauenfeld a récemment pris possession d'un nouveau Renault Trucks T480 TC P4x2.

Mehr erfahren
#DrivingInstructorDay 2024 : nous attendons vos idées et votre engagement

Le 16 mars prochain aura lieu dans le monde entier le Driving Instructor Day. L-drive Suisse y participera dans le cadre de la campagne de communication L-Pro - avec votre soutien et vos idées.

Mehr erfahren
Le début de la phase de formation est reporté ou interrompu à plusieurs reprises

Le Conseiller national Andri Silberschmidt-Buhofer veut charger le Conseil fédéral de modifier l'ordonnance réglant l’admission à la circulation routière (OAC) de manière à ce que une phase d'apprentissage d'une année n'est en principe plus obligatoire.

Mehr erfahren