BPA: Conseils pour réussir son examen de conduite

Les trois premières années suivant la réussite de l’examen de conduite, les nouveaux conducteurs présentent un risque d’accident particulièrement élevé. Mais ce n’est pas une fatalité. Un entraînement rigoureux dans une auto-école et en privé permet de passer l’examen de conduite haut la main, et de prendre le volant en toute sécurité par la suite.

En comparaison avec les conducteurs chevronnés, les nouveaux conducteurs ont 2,5 fois plus souvent des accidents, avant tout des pertes de maîtrise. La majorité des accidents est due au manque d’expérience et à une surestimation de ses capacités de conduite. Il est donc primordial de s’exercer souvent – dans le cadre de leçons de conduite et de courses d’exercice privées – afin d’acquérir l’expérience nécessaire, déjà avant de passer l’examen de conduite.

Au commencement était le parking: acquérir les bases

Les courses d’exercice privées devraient être coordonnées avec les leçons de conduite dans une auto-école. Cela signifie qu’il faut d’abord apprendre les bases dans le cadre des leçons de conduite, puis exercer le savoir acquis dans l’auto-école lors des courses d’exercice privées.

Il est impératif d’acquérir les bases telles que démarrer, changer de vitesse ou s’arrêter avant de s’engager dans la circulation routière, dans l’idéal sur un grand parking vide. Durant le week-end ou en soirée, les parkings d’entreprises ou de centres commerciaux se prêtent à ce genre d’exercices.

La présence d’un accompagnateur est obligatoire: il doit être âgé de plus de 23 ans, avoir le permis de conduire depuis au moins trois ans et avoir terminé la période probatoire. Il doit être en mesure d’atteindre aisément le frein à main.

Attention aux freins à main électriques: la personne qui utilise un tel frein à main doit être en mesure d’arrêter la voiture. Le conducteur ne doit pas être capable de reprendre le contrôle sur ce type de frein à main. C’est pourquoi il convient de se renseigner au préalable auprès du concessionnaire automobile pour savoir si une telle chose est possible.

S'exercer encore et encore... pour atteindre les 3000 kilomètres

Les courses d’exercice privées sont précieuses pour les élèves conducteurs; ces derniers découvrent et apprennent à mieux évaluer le comportement de leur véhicule et des autres usagers de la route ainsi que le leur.

Le BPA conseille de parcourir au moins 3000 km répartis entre les leçons de conduite et les courses d’exercice privées avant de se présenter à l’examen de conduite pratique. Les courses d’exercice privées sont très sûres, on ne relève quasiment aucun accident. De plus, elles permettent de se préparer au mieux à l’examen de conduite pratique.

Andere Spannende Beiträge

Fahrschule Rufer GmbH: Outil d'apprentissage parfait pour les futurs conducteurs professionnels

Depuis 2012, l'auto-école Rufer GmbH fait confiance aux camions de la marque Renault Trucks pour former les futurs conducteurs et conductrices aux tâches exigeantes. L'entreprise de Frauenfeld a récemment pris possession d'un nouveau Renault Trucks T480 TC P4x2.

Mehr erfahren
#DrivingInstructorDay 2024 : nous attendons vos idées et votre engagement

Le 16 mars prochain aura lieu dans le monde entier le Driving Instructor Day. L-drive Suisse y participera dans le cadre de la campagne de communication L-Pro - avec votre soutien et vos idées.

Mehr erfahren
Le début de la phase de formation est reporté ou interrompu à plusieurs reprises

Le Conseiller national Andri Silberschmidt-Buhofer veut charger le Conseil fédéral de modifier l'ordonnance réglant l’admission à la circulation routière (OAC) de manière à ce que une phase d'apprentissage d'une année n'est en principe plus obligatoire.

Mehr erfahren