Groupe parlementaire sur la formation à la conduite

Jean-Pierre Grin: Un pionnier de la politique se retire

Avec la session qui s'est achevée le 29 septembre, Jean-Pierre Grin s'est retiré de la politique nationale. En tant que président de L2 Vaud, il s'est également engagé en tant que coprésident du groupe parlementaire « Formation à la conduite/moniteurs de conduite ». Ce groupe a été initié par L-drive Suisse.

Jeudi 28 septembre 2023, peu après 13 heures : les Chambres fédérales ont interrompu leurs débats au Palais fédéral. C'est l'heure de la pause de midi. C'est l'heure des manifestations de session des différents groupes d'intérêt dans l'un des restaurants situés à proximité du Palais fédéral. C'est là que les discussions dépassent les frontières des partis, que les solutions sont discutées et préparées.

Le groupe parlementaire « Formation à la conduite/moniteurs de conduite », initié par L-drive Suisse il y a près de deux ans et dont l'administration est assurée depuis, se réunit également l'avant-dernier jour de la session. Les quatre coprésidents du groupe parlementaire, Céline Weber (Vert’libéral), Benjamin Roduit (Le Centre), Pierre-André Page et Jean-Pierre Grin (tous deux UDC), ont invité les participants à la salle de conférence « Zytglogge » de l'hôtel Kreuz. Autour d'un simple menu de midi, les discussions portent sur la manière dont la formation à la conduite pourrait être optimisée. Le fait que le système nécessite certaines réformes n'est pas contesté par les participants.

La séance est dirigée par Jean-Pierre Grin, conseiller national UDC et président de L2 Vaud. Pour Grin, récompensé par les journalistes de Suisse alémanique en 2021 pour son engagement et ses capacités de « bâtisseur de ponts », il s'agit d'une occasion particulière : il se retire après 16 ans passés au Conseil national. La réunion du groupe parlementaire « Formation à la conduite/moniteurs de conduite » est pour ainsi dire un dernier acte officiel. « Je me retire en tant que conseiller national, mais je serais très heureux de pouvoir présider L2 Vaud encore une ou deux années », souligne-t-il en soulignant son attachement à la branche.

Ces dernières années, Jean-Pierre Grin s'est en effet engagé avec beaucoup de cœur pour les moniteurs de conduite et la formation professionnelle à la conduite : Michael Gehrken, président de L-drive Suisse, regrette le départ de Jean-Pierre Grin : « Pour les moniteurs de conduite, il est important de se faire entendre en politique. Avec le groupe parlementaire, nous avons un lien direct avec les décideurs ». Il est donc d'autant plus important que d'autres membres du Conseil reprennent le flambeau après la démission de Jean-Pierre Grin. Et : « Il va de soi que nous continuerons à compter sur l'engagement de Jean-Pierre Grin ».

Andere Spannende Beiträge

Fahrschule Rufer GmbH: Outil d'apprentissage parfait pour les futurs conducteurs professionnels

Depuis 2012, l'auto-école Rufer GmbH fait confiance aux camions de la marque Renault Trucks pour former les futurs conducteurs et conductrices aux tâches exigeantes. L'entreprise de Frauenfeld a récemment pris possession d'un nouveau Renault Trucks T480 TC P4x2.

Mehr erfahren
#DrivingInstructorDay 2024 : nous attendons vos idées et votre engagement

Le 16 mars prochain aura lieu dans le monde entier le Driving Instructor Day. L-drive Suisse y participera dans le cadre de la campagne de communication L-Pro - avec votre soutien et vos idées.

Mehr erfahren
Le début de la phase de formation est reporté ou interrompu à plusieurs reprises

Le Conseiller national Andri Silberschmidt-Buhofer veut charger le Conseil fédéral de modifier l'ordonnance réglant l’admission à la circulation routière (OAC) de manière à ce que une phase d'apprentissage d'une année n'est en principe plus obligatoire.

Mehr erfahren