CONDUIRE À 17 ANS

La phase d'apprentissage d'un an fait l'objet de critiques

Les discussions sur la période d'apprentissage d'un an pour les jeunes de 17 à 20 ans ont fait leur entrée au Parlement. Les détracteurs considèrent qu'il s'agit d'une discrimination envers les jeunes de 18 à 20 ans.

Depuis 2021, les jeunes de 17 ans peuvent commencer leur formation pratique à la conduite. En contrepartie, les jeunes conducteurs de moins de 20 ans devront suivre une phase d'apprentissage d'un an avant de passer l'examen. Ainsi, les jeunes peuvent acquérir plus de pratique de la conduite avant l'examen, ce qui augmente la sécurité routière.

Le hic, c'est que les jeunes conducteurs ne profitent guère de l'année pour rouler davantage (à titre privé). Selon le Bureau de prévention des accidents (BPA), 3'000 kilomètres seraient l'idéal. «Le début de la phase d'apprentissage est reporté ou interrompu à plusieurs reprises. Ainsi, cette modification ne contribue guère à l'amélioration de la sécurité routière», explique Andri Silberschmidt. Le conseiller national PLR Andri Silberschmidt-Buhofer voit donc dans cette règle une discrimination claire pour la tranche d'âge des 18-20 ans. «C'est de la pure chicane et une erreur du Conseil fédéral», a-t-il déclaré dans 20 Minuten.

Andri Silberschmidt-Buhofer a donc lancé une motion lors de la session de décembre :Le Conseil fédéral est chargé de modifier l'ordonnance réglant l'admission à la circulation routière de manière à ce que l'obtention du permis d'élève conducteur (AAC) reste certes possible à partir de 17 ans, mais que l'examen puisse être passé au plus tôt à 18 ans, à l'exception de l'art. 6, al. 2, OAC.

Il reçoit le soutien de membres du Conseil national du centre et de l'UDC. Ils demandent tous la suppression du délai d'attente d'un an pour les jeunes de 18 à 20 ans. En outre, les politiciens ont lancé une pétition «periode-apprentissage-non.ch». 7'500 personnes ont signé la pétition «periode-apprentissage-non.ch»

L-STATEMENT

«Plus de pratique de la conduite - plus de sécurité !» – l'idée de base des dispositions de l'OAC en vigueur depuis 2021 pour la conduite à 17 ans et la phase d'apprentissage d'un an est bonne. Mais la pratique est différente :  Depuis la modification des dispositions, une petite partie des élèves conducteurs suivent régulièrement des leçons de conduite jusqu'à l'examen. Beaucoup d'entre eux prennent des leçons de conduite pendant les premiers mois et font ensuite une pause jusqu'à ce que l'année obligatoire soit accomplie. L'examen doit avoir lieu à temps pour le 18ème anniversaire. De plus, le groupe des élèves conducteurs qui effectuent des trajets d'apprentissage intensifs en compagnie de leurs parents et parcourent de nombreux kilomètres se présente souvent un mois avant d'atteindre l'âge de 18 ans. Cette situation rend impossible une formation sérieuse des candidats, d'autant plus que les «manies privées» doivent être corrigées.

Conclusion : la conduite à 17 ans et la phase d'apprentissage d'un an souffrent de «maladies infantiles». Des corrections s'imposent!

Andere Spannende Beiträge

La troisième édition de l'événement de la branche moto n'aura pas lieu

Le plus grand événement de la branche autour des deux-roues motorisés, le motofestival de Berne, n'aura pas lieu en 2025. Trop d'exposants potentiels renoncent à participer à l'événement. Ainsi, la participation prévue du groupe spécialisé Moto de L-drive Suisse n'aura pas lieu non plus.

Mehr erfahren
Ausbildung und Fahrcenter Jaeggi GmbH: Un accompagnement optimal et durable dès le début

En 2016, Stephan Jaeggi s'est mis à son compte et a fondé la société Ausbildung und Fahrcenter Jaeggi GmbH (centre de formation et auto-école) à Dottikon. Pour ses véhicules d'auto-école, il fait confiance à Renault Trucks à juste titre. Récemment, il a renouvelé sa flotte composée d'un train routier avec un Renault Trucks T480 P4x2, le troisième véhicule du constructeur français.

Mehr erfahren
Départ officiel de Hans-Jürg Leuenberger

Lors de l'assemblée des délégués de L-drive Suisse à Berne, Hans-Jürg Leuenberger a été remercié en reconnaissance de ses grands mérites. En 46 ans d'activité en tant que moniteur de conduite, Leuenberger a laissé des traces impressionnantes dans le domaine de la formation des conducteurs.

Mehr erfahren